CHARTE ET DÉONTOLOGIE

Lors de la remise de son diplôme, l’Équicien signe une charte, par laquelle il s’engage à respecter certaines valeurs dans l’exercice de son métier, qui sont définies également par un code de déontologie.

 

Nous avons des devoirs envers la personne accompagnée, mais également envers les équidés partenaires de l’activité

 

Envers les personnes :

 

L'équicien contribue à créer les conditions pour que les enfants ou adultes accueillis soient considérés dans leurs droits.

 

L'équicie a pour principal objet de partir des capacités de la personne et de mettre en valeur ce que la personne ne sait pas qu'elle sait.

La démarche s’appuie notamment  sur le courant hurnaniste de la psychologie  (Carl Rogers …) En équicie, la rencontre entre la personne et le cheval passe par l'expérience, c'est la personne et le cheval qui nous guident.

 

L'équicie, c'est le «pari» qu'au travers de l'établissement d'une relation avec l'équidé, la personne puisse mobiliser des compétences qui l'aident à s'épanouir et vivre en harmonie avec son environnement social.

 

L'équicien répond à la commande du prescripteur, professionnel de soin ou d'éducation c’est ce qui va déterminer la visée des séances, et les éléments utiles aux évaluations, afin de d’objectiver les progrès réalisés.

 

L'équicien définira une finalité, des objectifs, des moyens et une durée soit :

 • directement en accord avec la personne si ses capacités cognitives et verbales le permettent.

• Avec la famille.

• En partenariat avec l'équipe référente de la personne.

 

Les séances peuvent également être demandée par la personne elle-même, ou la famille de la personne, et nous allons donc être dans une démarche de soutien et d’accompagnement.

Envers les équidés :

 

L'équicien est garant du bien-être animal.

 

L'équicien permet à l'équidé de vivre au plus près de ses besoins vitaux: vie en groupe

 espace suffisant,herbage,abri,accès à l'eau...)

 

L'équicien tient compte du  bien-être de son partenaire-cheval (santé physique, sanitaire, comportementale et sociale intra et inter espèce).

 

L'équicien propose des activités diversifiées pour entretenir le moral et la musculature du cheval.

 

L'équicien veille à mettre en adéquation la capacité de portage de l'animal en fonction de la morphologie des personnes acceuillies et initie ou ré initie les apprentissages indispensables à la pratique de l'équicie.

 

L’équicien construit une relation positive avec l'animal du point de vue animal (considération, compréhension des consignes).

 

L'équicien adapte ses apprentissages en tenant compte des indicateurs de l'animal. L'équicien se tient au courant des progrès de la recherche en éthologie (système de veille).

 

cf document IMPACT DES SEANCES DE MEDIATION EQUINE

SUR LE CHEVAL